Anticiper les futurs de la santé : la science-fiction à la rencontre des soignants et des chercheurs (2ème édition)
lun. 12 octobre 2020, de 18:30 à 20:30
Un partenariat entre l’Espace éthique Île-de-France et la maison d’édition La Volte à l’occasion de la sortie du recueil de nouvelles Demain la santé (La Volte) et du livre Le futur de la santé. Pour une éthique de l'anticipation (Éditions de la Maison des sciences de l'homme).
Les inscriptions sont closes

Détails de l'évènement

À l’occasion de la sortie du recueil de nouvelles Demain la santé (La Volte) et du livre Le futur de la santé. Pour une éthique de l'anticipation (Éditions de la Maison des sciences de l'homme) et dans le prolongement du séminaire « Anticipation(s) » organisé depuis 2014 par l’Espace éthique Île-de-France, nous organisons une soirée exceptionnelle d’échanges et de débats entre des chercheurs et des auteurs de science-fiction.
 
Animateurs et coordinateurs : Sébastien Claeys (Responsable de la médiation, Espace éthique Île-de-France), Stuart Calvo (coordonne le recueil de nouvelles Demain la santé et a coordonné Demain le travail).
 
Introduction
Mathias Echenay, éditeur, fondateur de La Volte
Emmanuel Hirsch, Directeur de l’Espace éthique Île-de-France
 
Un monde sans maladie ?
Lecture de la nouvelle « Aszgôn » par Tristan Bultiauw (auteur : https://lavolte.net/auteurs/tristan-bultiauw)
Discussion avec Paul-Loup Weil-Dubuc, philosophe, responsable de la recherche, Espace éthique Île-de-France
 
L'humanité a vaincu la faim, le vieillissement, la maladie, le conflit et la violence grâce aux quatre Dons :
- Abondance
- ConScience
- Totale Santé
- Persévérance du phénomène vivant
Cependant, Aszgôn de Titan se sent mal. Sa joie de vivre s'étiole, la toux gagne ses poumons, les Dons semblent impuissants. Elle l'ignore encore mais le mal qui étreint Aszgôn l'aiguillera, avec son Artefact intelligent Prastaa, vers une épopée à travers le Système.
A la surface de l'étoile Sol, son père, le Docteur Thérapôn continue la menée cruciale de ses recherches tandis que la Combattante Sara-Lise, mère d'Aszgôn, célèbre la mémoire de Gaïa avec les autres vétérans de la Dernière Guerre. Ils gardent un lourd secret, un tabou qu'Aszgôn devra lever pour guérir. Qu'arrivait-il aux humains avant la Persévérance, à l'époque où ils vieillissaient encore ? 
Une fiction sous forme de conte onirique, dans la pure veine SF. Une réflexion sur les concepts de bonne santé, d’immortalité et de finitude.
 
Discussion avec la salle
 
Les soins au-delà de la standardisation ?
Lecture de la nouvelle « Considère le nénufar » par Sabrina Calvo (autrice : https://lavolte.net/auteurs/sabrina-calvo)
Discussion avec Léo Coutellec, maître de conférences en épistémologie et éthique des sciences contemporaines à Paris-Saclay
 
Le journal de bord de Françoise, infirmière dans un hôpital où les actes de soin sont soigneusement mesurés, calculés, contrôlés et où un bel ange aux ailes greffées propage une épidémie de nénufite. Alors que tout part à la dérive et que l'épuisement ravage les équipes soignantes, que la stagiaire hacke les bippeurs de surveillance et que l'hôpital accueille un car entier de touristes accidentés, Françoise remonte la trace des nénufars et découvre des gestes oubliés, un étang abandonné sur le toit du bâtiment et des chansons vertigineuses. Une nouvelle étrange et poétique sur l’impact des politiques d’austérité à l’hôpital, la manière de les contrecarrer par l’attention portée à l’autre. Un extrait est accessible par ici : https://lavolte.net/considere-le-nenufar/
 
Discussion avec la salle
 
Les patients acteurs de leur santé : et demain ?
Lecture de la nouvelle « FeelGood » par Raphaël Granier de Cassagnac (auteur : https://lavolte.net/auteurs/raphael-granier-de-cassagnac)
Discussion avec Stuart Calvo, coordonne le recueil de nouvelles Demain la santé et a coordonné Demain le travail)
 
Un monde où le système de santé mondial est régi par une IA couplée au réseau social de santé FeelGood. Autant dire qu’être en bonne santé est désormais considéré comme un atout social particulièrement incontournable. Huit personnages venus des quatre coins de la planète et dotés de parcours de santé très différents, se retrouvent mystérieusement réunis en Islande, seul pays ayant refusé l’hégémonie de Feelgood.
 
Discussion avec la salle
 
Vers une communauté de santé ?
Lecture de la nouvelle « Les derniers possibles » par Chloé Chevalier (autrice : https://lavolte.net/auteurs/chloe-chevalier)
Discussion avec Alexia Jolivet, maître de conférences en Sciences de l'Information et de la Communication, Paris-Saclay
 
L’histoire de Katia, de 18 à plus de 70 ans, dans un monde qui se délite peu à peu. Le jour où elle se découvre atteinte d’un cancer, dans une France dont le système de santé se divise entre structures privées hors de prix et établissements publics ravagés, seul le collège de la médecine autonome est en mesure de tenter de la guérir, moyennant une seule condition : payer ses soins en apprenant, ensuite, à les reproduire... Un texte sur la transmission et le soin comme éléments constitutifs de notre humanité. Une fiction sur la sororité, aussi.
 
Discussion avec la salle
 
Présentation du livre Demain la santé (La Volte)
 
Entre futurs proches et galaxies à des années-lumière de notre XXIe siècle, Demain la santé explore la manière dont politiques de santé, technologies, marchandisation du soin transforment notre rapport au monde et donnent naissance à de nouveaux imaginaires, de nouveaux langages.
 
Comment faire société quand le système de santé broie et exclut ? Peut-on rêver d’un accès aux soins universel et open source ? Et si l’insurrection était la voie vers la démocratie sanitaire, la seule réponse à la violence multidimensionnelle de nos gouvernants ? Et s’il s’agissait avant tout de réinventer notre rapport au vivant, d’aimer un nénufar ou un enfant- chat, de soigner des espèces extraterrestres déracinées, de redécouvrir, au détour d’une planète aseptisée, le lien qui se crée entre celui qui est soigné et celui qui soigne ?
 
Dans un monde en suspens, sur fond de crise écologique et démocratique, 15 nouvelles de science- ction explorent les visages à venir ou oubliés du soin et de la santé, comme un nouveau sou e pour nous aider à tenir la distance et nous émanciper de la mécanique froide de la langue o cielle.
 
Un thème choisi en 2019, après celui du travail en 2017, pour évoquer les enjeux déjà très forts qui pèsent sur notre système de santé et que la pandémie de 2020 n’a fait hélas que me re en exergue. À l’heure du con nement, de la distanciation sociale et de la nécessité de penser l’Après, Demain la santé ranime le sou e du combat et invite à repenser le lien qui nous a ache à notre environnement intime, social et politique.
 
Présentation du livre Le futur de la santé (Le éditions de la Maison des sciences de l'homme)
 
Que serait une santé sans médecins, une santé sans médicaments, une santé sans maladie ?
Anticiper les futurs de la santé ne peut se réduire à une anticipation de la santé du futur : tel est le postulat à l'origine de cet ouvrage. Le lecteur cherchera donc en vain une liste des nouvelles technologies qui forment ou formeront ce que certains voudraient appeler la santé numérique. Pour construire une vision, il ne suffit pas d’additionner des options. La démarche réflexive qui porte cet ouvrage a choisi d’en soustraire. Anticiper les futurs de la santé invite à s’interroger sur le champ de possibilités qui s’ouvre lorsque l’on se défait de certains tropismes, notamment technologiques ou organisationnels. L’ouvrage se propose d’identifier collectivement et le plus en amont possible les enjeux éthiques de ce qui pourrait advenir dans le secteur de la santé. Construits par sous-détermination, six futurs fictionnels sont confrontés aux regards d’anthropologue, médecin, philosophe et sociologue. Anticiper les futurs de la santé, c’est prendre soin de la santé du présent et de notre façon d’y être attentif sans contraindre l’espérance d’un futur meilleur. Cet ouvrage est une contribution dans la nécessaire construction d'une éthique de l’anticipation comprise comme éthique de notre façon de prendre soin du futur.