Les Rencontres Covid-19, éthique et société : 2 mois de confinement : comment en sort-on, qu’en fait-on ?
mar. 19 mai 2020, de 18:00 à 19:30
Les Premières Rencontres Covid-19, éthique et société
Ce que nous avons vécu, à quoi nous préparer, que sommes-nous prêts à accepter ?
Les inscriptions sont closes

Détails de l'évènement

 
Comme la guérison, le « déconfinement » ne sera pas à un retour à la vie d’avant. Les mesures sanitaires et l’inquiétude due à l’épidémie continueront de transformer les relations sociales, les pratiques soignantes, les représentations et les habitudes de vie. Il est sans doute trop tôt pour comprendre la nature de ces transformations et en mesurer la portée ; nous nous trouvons néanmoins d’ores et déjà face à de nouveaux questionnements éthiques et politiques d’ordres très divers. Comment agir au mieux face aux situations de détresse et de souffrance sociale révélées et aggravées par la crise ? Comment arbitrer entre la protection sanitaire des citoyens et l’inévitable reprise des activités scolaires et professionnelles ?
Qu’est-ce qui s’est passé ? Qu’en penser ? Quels enseignements en tirer ? Que faire maintenant ?
 
Quelques interventions liminaires seront suivies d’approfondissements au sein d’un panel d’intervenants. Le public pourra formuler ses questions et réagir par écrit au cours de la rencontre ; ses réactions seront reprises par le modérateur. À la suite de la réunion, chacun pourra adresser une contribution écrite qui sera intégrée au compte rendu de la séance mis en ligne sur le site de l’Espace éthique.
 
Nous avons aussi créé ce formulaire pour que vous puissiez nous faire part des sujets que vous aimeriez voir traités durant la conférence : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSevVa6uSXEA-Cohhs8N5Tp40XXU8scfXPbkKrkHVCfZPFMM1A/viewform?usp=sf_link
 
Un lien d'accès vous sera communiqué la veille de l'événément.
 
Présentateur
Fabrice Gzil, reponsable des réseaux, Espace éthique ïle-de-France
 
Intervenants* [1]
Catherine de Brabois, directrice de SSIAD
Pierre Gouabault, directeur d’EHPAD, Bracieux / Contres / Cour-Cheverny
Emmanuel Scicluna, coordinateur départemental des soins, Adapei 35 
Paul-Loup Weil-Dubuc, reponsable de la recherche, Espace éthique ïle-de-France
 
Discutants*
Anne-Caroline Clause-Verdreau, médecin de santé publique, responsable de l’Observatoire, Espace éthique IDF
Catherine Ollivet, présidente de France Alzheimer 93, présidente du conseil d’orientation de l’Espace éthique IDF
Frédéric Morestin, ergothéarpeute
 
[1] * Sous réserve
 
 
Les Rencontres Covid-19, éthique et société
Décrypter ensemble sur ce qui s’est passé. En débattre. Tirer les premiers enseignements. Identifier les enjeux. Convenir des priorités.
Un dispositif accessible à tous et interactif
Afin de favoriser une concertation attendue, l’Espace éthique reprend ses débats publics
Dès le début de l’épidémie, l’Espace de réflexion éthique de la région Île-de-France a mis en place, avec l’Espace national de réflexion éthique et maladies neuro-dégénératives et le Département de recherche en éthique de l’Université Paris-Saclay, différentes réflexions thématiques en soutien au suivi de l’accompagnement des conséquences du Covid-19 dans les pratiques professionnelles en établissement ou à domicile.
Dans le cadre d’un réseau national, un Observatoire Covid-19, éthique et société a permis d’identifier les enjeux, de recueillir et d’analyser de manière régulière les expertises et de mettre en commun des réponses circonstanciées adaptées à des circonstances inédites[1]. Le document « Première synthèse des travaux de l’Observatoire » présente un premier retour d’expérience[2].
Compte tenu des enjeux éthiques, humains et sociétaux auxquels nous confronte la nouvelle période qui s’est ouverte depuis le 11 mai 2020, il nous a semblé important de compléter et de faire évoluer ce dispositif.
Les groupes de réflexions poursuivront leurs investigations approfondies dans le cadre d’une recherche soutenue par l’ANR. Toutefois, afin de favoriser une concertation attendue, l’Espace éthique reprendra dans les prochains jours ses débats publics dans le cadre d’un premier cycle de rencontres en visioconférence.
À cette fin, un Conseil scientifique Covid-19, Éthique et Société a été constitué afin d’identifier les thèmes qu’il est important de mettre en débat, dans une perspective de deux à six mois, les enjeux, valeurs, questions les plus importants à travailler, ainsi que la méthode adéquate pour les aborder.