Les Rencontres Covid-19, éthique et société : Vécu et souffrance des professionnels du soin et de l’accompagnement
lun. 14 septembre 2020, de 18:00 à 19:30
Les inscriptions sont closes

Détails de l'évènement

La pandémie de Covid-19 a placé sur le devant de la scène les métiers considérés comme indispensables en temps de crise. Parmi eux, les soignants ont été qualifiés d'acteurs de "première ligne" dans la lutte contre le coronavirus. Comment ont-ils vécu leur soudaine intronisation en place publique ? Que disent-ils de l'exercice de leur métier dans un contexte de pratiques dégradées ? Selon leurs dires, la crise a pu exacerber certaines causes de souffrance psychique, en créer de nouvelles, ou, à l'inverse, en éclipser d'autres. Peut-on considérer toutes ces causes de souffrance comme évitables ? Quels enseignements tirer de cette période en matière de prévention de la souffrance au travail des professionnels du soin et de l'accompagnement ?
 
Animation
Anne-Caroline Clause-Verdreau, médecin de santé publique, responsable de l'observatoire, Espace éthique Île-de-France
Paul-Loup Weil-Dubuc, Responsable de la recherche, Espace éthique Île-de-France
 
Intervenants
Valérie Gateau, docteur en philosophie, formatrice en éthique
Sabine Noël, psychologue clinicienne (sous réserve)
Franck Rolland, interne en médecine générale, doctorant en éthique
Cécile Vinot, infirmière et formatrice aide-soignante, étudiante en Master 2 à l'Espace éthique 
 
Les Rencontres Covid-19, éthique et société
Décrypter ensemble sur ce qui s’est passé. En débattre. Tirer les premiers enseignements. Identifier les enjeux. Convenir des priorités.
Un dispositif accessible à tous et interactif
Afin de favoriser une concertation attendue, l’Espace éthique reprend ses débats publics
Dès le début de l’épidémie, l’Espace de réflexion éthique de la région Île-de-France a mis en place, avec l’Espace national de réflexion éthique et maladies neuro-dégénératives et le Département de recherche en éthique de l’Université Paris-Saclay, différentes réflexions thématiques en soutien au suivi de l’accompagnement des conséquences du Covid-19 dans les pratiques professionnelles en établissement ou à domicile.
Dans le cadre d’un réseau national, un Observatoire Covid-19, éthique et société a permis d’identifier les enjeux, de recueillir et d’analyser de manière régulière les expertises et de mettre en commun des réponses circonstanciées adaptées à des circonstances inédites[1]. Le document « Première synthèse des travaux de l’Observatoire » présente un premier retour d’expérience[2].
Compte tenu des enjeux éthiques, humains et sociétaux auxquels nous confronte la nouvelle période qui s’est ouverte depuis le 11 mai 2020, il nous a semblé important de compléter et de faire évoluer ce dispositif.
Les groupes de réflexions poursuivront leurs investigations approfondies dans le cadre d’une recherche soutenue par l’ANR. Toutefois, afin de favoriser une concertation attendue, l’Espace éthique reprendra dans les prochains jours ses débats publics dans le cadre d’un premier cycle de rencontres en visioconférence.
À cette fin, un Conseil scientifique Covid-19, Éthique et Société a été constitué afin d’identifier les thèmes qu’il est important de mettre en débat, dans une perspective de deux à six mois, les enjeux, valeurs, questions les plus importants à travailler, ainsi que la méthode adéquate pour les aborder.